La magie du rangement

Salut salut !! 😉

Il y a quelques temps je découvrais sur les réseaux sociaux la méthode de rangement de Marie Kondo (ou KonMari) qui d’après toutes celles qui l’avaient essayé est un vrai miracle.

Vous me connaissez il ne m’en a pas fallu plus pour me fournir le livre dans l’idée d’essayer moi-même cette super méthode. Ça tombait à pic, juste au moment où je venais de réaliser que j’avais beaucoup (mais alors vraiment beaucoup) trop d’affaires, comme je vous en parle ici.

Me voilà donc, armée de mon exemplaire de la « magie du rangement » du Marie Kondo. L’auteure est Japonaise donc il y a quelques petites choses qu’elle dit qui m’ont semblé disons… bizarres ^^ (parler à ses objets, à sa maison…) ou encore des petites choses qu’il ne faut pas appliquer à la lettre (comme quand elle dit qu’on doit jeter nos fiches de paie, attention en France on doit les garder !).

Mais à part ces quelques petites choses qui m’ont fait sourire ou à prendre avec des pincettes, ce livre m’a beaucoup plu et me voilà donc qui teste la méthode !

J’ai bien lu le livre jusqu’au bout avant de me lancer et je n’ai pas pu tout faire en une seule fois comme elle le préconise, j’ai donc découpé le travail en suivant les catégories qu’elle propose. La première étape aura donc été les vêtements et non d’une pipe il y a avait du travail !!

Dans sa méthode les « vêtements » comprennent aussi les sacs et les accessoires (foulards etc…). Même ça je n’ai pas réussi à le faire en une fois ! J’ai fait tous mes vêtements mais j’ai gardé les sous-vêtements, chaussures et accessoires pour le lendemain. Et je peux vous assurer que « juste » avec ça j’étais épuisée !!

konmari

Petit aperçu d’une partie de mes vêtements (avant) ^^

Ensuite elle préconise de ranger ses vêtements à la verticale. Ayant un placard la méthode ne me convient pas je plie donc mes vêtements selon sa technique mais je les range à plat, seulement j’ai fait un tel tri que je n’ai plus rien besoin d’entasser ! Tout rentre à plat dans mon placard !! Quand je vois les piles que j’avais avant c’est juste hallucinant…

Ma penderie après (il y a même de la place pour des affaires de chéri à gauche !)

Tout rentre à plat sur deux étages de mon placard, plus de tas :-0

Cette première étape m’a fait un bien fou. Le fait de se débarrasser de vêtements qu’on ne porte pas et de ne garder « que ceux qui nous mettent en joie » est vraiment un soulagement ! On ne se rend pas compte de la pression qu’on a en se forçant à garder par « obligation » alors qu’on ne le met jamais voir qu’on ne les aime pas vraiment.

Alors bien sûr je n’ai pas tout jeté ! J’ai jeté ceux qui étaient vraiment fichus mais j’ai donné les autres, je ne suis pas pour tout jeter sans état d’âme comme elle conseille de le faire même si pour elle c’est une preuve que l’on remercie nos affaires pour leurs bons et loyaux services… Hum non autant qu’ils servent encore à quelqu’un s’ils sont en bon état (surtout que certains étaient encore comme neuf !).

Et après il suffit donc de continuer à procéder de la même manière en suivant la liste. Et là encore c’est un réel soulagement, comme pour les vêtements il y a des tonnes de choses qu’on garde « au cas où » ou parce qu’on nous les a offert mais qui prennent la poussière depuis des années et inconsciemment pèsent sur notre conscience. Alors rassurez-vous, même en « jetant » toutes ces choses je n’ai eu qu’un seul regret, (et pourtant je peux vous dire qu’il m’aurait fallu un camion pour tout ce que j’ai viré !) mais en même temps c’était ma faute, je n’ai pas attendu d’être arrivée à la bonne catégorie avant de le jeter, donc bien fait pour moi :-D. Donc allez y n’ayez pas peur !! Ça soulage vraiment et ça change la maison ;-).

Ce grand tri a pour objectif de nous aider ensuite à trouver la place qui revient à chaque objet et de ranger une bonne fois pour toute ! Et pour ce faire il y a quelques règles à suivre :

D’abord on ne tri pas par pièce comme on a toujours tendance à le faire mais par famille d’objet, tous les objets d’une même famille doivent être rassemblé au même endroit avant de commencer, si un objet a été oublié c’est qu’on n’en veut plus donc poubelle ! (Oui elle ne rigole pas la dame ^^).

Ensuite on ne commence pas à ranger tant que le tri n’est pas fini (et ça c’est très dur si on ne finit pas dans la journée), on tri d’abord entièrement la catégorie d’objet puis une fois que c’est terminé et seulement là on trouve la place (pour la vie ^^) de chaque objet.

Enfin tous les mêmes objets (les brosses à dents par exemple) ne doivent être stockés qu’à un seul  et unique endroit ! Ça permet de toujours connaitre réellement son stock et d’éviter dans racheter pour rien. KonMari est assez stricte sur les réserves. Comme elle le dit une maison où on se sent bien est une maison où on ne possède que les objets qui nous mettent en joie (et/ou dont on a besoin) il n’y a donc aucun intérêt à avoir plusieurs exemplaires de chaque objet ! Et en plus en avoir plusieurs induit du désordre.

Voilà en gros ce que j’ai retenu de la méthode et ce qu’elle a apporté chez moi.

Cette méthode permet de faire enfin un vrai tri contrairement aux précédents qui ne m’avaient jamais permis de réellement changer les choses. Et en plus elle permet ensuite de voir un réel changement, la maison est rangée et elle le reste beaucoup plus facilement, chaque objet à sa place et on a plus envie de toujours le ramener « chez lui ».

Je n’ai pas traité de tous les points du livre dans cet article (il est question par exemple du sac à main, du rangement dans des boites en cartons ou encore des objets « on ne sait jamais »…) mais si cela vous intéresse n’hésitez pas à vous procurer le livre il vaut vraiment la peine d’être lu au moins une fois !

Et vous vous connaissiez la méthode ? Si non  elle vous intéresse ? N’hésitez pas à me laisser un commentaire !

Pleins de bisous 😀

Publicités

3 réflexions sur “La magie du rangement

  1. Peggy dit :

    J’aime beaucoup ton article, et ça me parle, forcément, puisque j’ai moi même « konmarisé » ma maison il y a quelques temps (disons la majeure partie des catégories, mais il me reste encore 2-3 bricoles à terminer).
    En tous cas, c’est vrai que ça fait un bien fou et qu’ensuite on se sent plus « livre », plus « allégé ». En tous cas, pour moi, c’est que du positif, je n’ai pas regretté une seule chose dont je m’étais séparée !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s